Maverick Viñales : le Rookie phénoménal

Publié le 18 juin 2020
Maverick Viñales : le Rookie phénoménal
Actualités

Grand passionné de vitesse, Vinales commence à prendre ses marques au guidon d’une Metrakit 70 cm3. Rapidement lassé par le manque de performance, il souhaite dès son plus jeune âge monter des grandes cylindrées. 

Un jeune pilote aguerri

En 2007, Maverick décroche sa première victoire lors du championnat de Catalogne 125cm3. Il entame sa carrière en défendant avec brio sa place l’année suivante. L’indétrônable espagnol est alors convaincu par son talent. Il participe au championnat Méditerranéen et enchaîne une seconde victoire en remportant le trophée la même année. 

Très vite repéré pour ses exploits, le jeune pilote continue sa course folle en participant à des épreuves de sélection. Au guidon d’une puissante Aprilia RS 125 R, il dispute le championnat IDM 125GP allemand pour le RZT Racing. Malheureusement, c’est un premier coup dur pour le jeune prodige qui finit 7e.

En 2009, il rejoint l’équipe Bluesens-BQR au côté du talentueux Miguel Oliveira afin de disputer ensemble la CEV Buckler 125 GP. En terminant vice-champion, Viñales marque le début de sa carrière en étant sacré Rookie. L’aube d’un nouvel espoir pour Maverick qui enchaîne les podiums durant la saison.

En 2011, il dispute son premier Championnat Du Monde 125 cm3 à l’âge de 16 ans. En rejoignant la fulgurante équipe VIP SuperMartxé, il ne manque pas de faire ses preuves lors des essais. Il finit en 9ème position lors de son 1er Grand Prix au Qatar. 

2 semaines plus tard, Vinales remporte son premier GP au Mans et devient ainsi le troisième plus jeune pilote de l’histoire à avoir remporté ce prix. Le jeune pilote est sacré Rookie de l’année pour une seconde fois consécutive.

Sa carrière prend un tournant à partir de 2014 où il rejoint Pons Racing. Maverick marque une nouvelle fois les esprits en remportant sa première victoire en Moto2. Il obtient une nouvelle fois le titre de Rookie et attire l’attention de Suzuki. La grande écurie lui proposera par la suite une saison que Maverick ne manquera pas d’accepter. Suite à ça, le jeune pilote enchaînera les épreuves et se verra décerné à nouveau le titre de Rookie.

La rencontre avec Yamaha

En 2017, Yamaha propose à Maverick de rejoindre l’aventure. Une opportunité que le pilote ne laisse pas passer. Il rejoint les rangs de la célèbre Movistar Yamaha MotoGP sur une iconique YZR-M1. La saison débute en trombe pour le pilote qui remportera une victoire au Qatar, en Argentine ainsi qu’en France.

Par la suite, il fait face à des difficultés et peine à suivre son talentueux coéquipier Valentino Rossi. La légende ne se laisse pas impressionner et prend de l’avance sur Viñales. Avec une différence de 5 points, l’écart se creuse entre les deux pilotes et Valentino Rossi prend ses marques.

Aujourd’hui, Maverick entame sa 4e saison avec Yamaha et cours une dernière fois au coté du numéro 46. L’année prochaine, Fabio Quartararo rejoindra le jeune pilote espagnol afin de courir deux saisons à ses côtés. Souvent assimilé à Tom Cruise dans le film Top Gun, le jeune pilote confie sa passion pour la vitesse dès son plus jeune âge : « maintenant, j’attends juste de pouvoir refaire des courses, le plus tôt possible et dans toutes les conditions, et de pouvoir aller au cinéma aussi, puisque en juin sortira la suite du film dont je tire mon prénom ».

En tout cas une chose est sûre, Maverick a hâte de reprendre les GP et assure même qu’il n’est pas près de s’arrêter en si bon chemin : « faire un championnat sprint, personnellement, je m’en fiche, je veux juste recommencer à courir, j’ai besoin de vitesse. »

Pour Maverick, la vie est plus intense au guidon d’une moto. Même si actuellement il est aux commandes d’une Supermoto, il n’attend qu’une chose, reprendre le volant d’une machine encore plus puissante : « nous sommes loin des performances et des paramètres d’une moto de Grand Prix, mais c’est un bon entraînement et, surtout, c’était le seul possible. Sans moto, je ne pouvais plus tenir. »

Personnellement, nous avons hâte de revoir ce pilote en action. D’après les rares images de ses entraînements, on devine qu'il va revenir encore plus déterminé.

Vous êtes fan de Maverick Viñales ? Découvrez l'ensemble de sa collection !

Ajouter un commentaire

 (avec http://)