Lydia Truglio Beaumont : témoignage poignant d'une pilote rescapée

Publié le 27 mai 2020
Lydia Truglio Beaumont : témoignage poignant d'une pilote rescapée
Actualités

Lydia Truglio Beaumont est pilote de moto féminine. Elle a commencé la moto à 18 ans sur un pari avec des amis et depuis elle ne l’a plus quittée. Grande amatrice de moto, elle se rend compte qu’il n'existe aucun média relatant l’actualité des motardes. Elle décide donc de fonder le blog Mag’Motarde afin de partager sa passion avant tout auprès des femmes. 


Une pilote au grand cœur 

Étant à la base Directrice commerciale dans le secteur de la métallurgie, Lydia a pris "un virage à 180°" afin de vivre pleinement sa passion du sport mécanique. 

Étant dans un univers masculin, Lydia a souhaité mettre en valeur la motarde et regrouper cette communauté féminine. Au-delà du blog, elle continue à transmettre sa passion à travers ses cours en tant qu’éducatrice moto vitesse & off road.

Son histoire dans la compétition débute après l'acquisition de sa première S1000RR lorsqu’un sponsor décide de la soutenir. 

Ayant toujours souhaité venir en aide aux enfants, elle décide de participer à l’Africa Eco Race, un rallye raid entre Monaco et Dakar. L'objectif est de venir en aide à des enfants défavorisés durant un voyage à travers le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal. Malheureusement, tout ne va pas se passer comme prévu.

Le 4 janvier 2017, elle est victime d’un accident terrible durant une étape marocaine du rallye raid et plonge dans un coma quasi irrécupérable selon les médecins militaires sur place...

À travers ce témoignage sincère et poignant, elle relate les circonstances de l’accident, le traumatisme et ses conséquences, puis sa lente mais sûre progression vers la guérison. 

Suite à la lecture de son livre Au-delà du coma, mon combat : renaître ou baisser les bras ? nous avons découvert l’histoire d’un soleil qui revient invariablement, après la nuit.


Une histoire émouvante

Désireux de savoir la suite de l'histoire, nous sommes allés à la rencontre de Lydia pour recueillir son témoignage exclusif  : 

« Après m’être lancée en pleine course en Afrique, à l’Africa Eco Race, au Maroc précisément, j’ai subi une chute temporairement « mortelle ». 

Cette chute dramatique est terrible de conséquences depuis ma réanimation et mon réveil. 

Et depuis, je m’accroche et je me bats comme une folle du mieux que je le peux. 

Mon combat quotidien est très difficile et je le mène le plus en silence possible toujours en affichant mon sourire connu de tous en public... 

Toutefois, sachez que ce qui m’a sauvé et aidé durant ces trois années de convalescence, c’est essentiellement le sport et mon amour pour la Moto.

Je me refusais littéralement d’accepter ma situation effroyable à l’hôpital. Intérieurement et secrètement, j’avais décidé de revenir et d’essayer d’être de nouveau « Miss RR ». 

Je rêvais et je m’imaginer tellement d’enjamber de nouveau mes belles Pépettes d’amour. »


Un avenir prometteur et rayonnant d'espoir

« Vu le long chemin que j’avais à parcourir, pendant que j’étais alitée, je me suis créé « ma prière » que je me suis répétée quotidiennement tout en continuant de me projeter sur mes belles, que ce soit sur circuit en Vitesse ou dans le désert en Rallye Raid.

Mes rêves fous m’ont ainsi permise de sortir très rapidement des hôpitaux et d’enjamber de nouveau mes motos grâce au merveilleux boulot du docteur Costet avec mes yeux et docteur F. avec ma tête.

Puis, en solo chez moi, ensuite j’ai continué d’y croire et je me suis donné les moyens d’y parvenir malgré ma nouvelle vision en berne évolutive et ma tête de linotte. Aussi, aujourd’hui « Miss RR » n’est plus et « Miss Miraculée » est née. :) 

Et ma nouvelle histoire de pilote amatrice sera à suivre prochainement sur ma page Facebook après le confinement lié au Covid. »

Étant loin d'avoir baissé les bras, Lydia voit son avenir d'un œil prometteur dans le monde de la moto. Elle est actuellement entrain de gérer son école moto off road pour les enfants à Pont-de-Clans. 

Pour l'instant, elle se concentre sur son rétablissement mais a déjà repris ses fonctions d'éducatrice moto sur circuit en vitesse avec BMC moto.

Concernant sa carrière de pilote, elle compte repartir sur l'Africa Eco Race afin de finir ce qu'elle avait commencé. Pour le moment, elle poursuit sa discipline Vitesse avec les endurances moto en équipe.

Ajouter un commentaire

 (avec http://)