Fabio Quartararo : le jeune prodige

Publié le 18 juin 2020
Fabio Quartararo : le jeune prodige
Actualités

Le pilote français a réussi à se faire une place parmi les plus grands champions. En enchaînant les victoires et les titres, il a gravit les échelons jusqu'à rejoindre la prestigieuse équipe Petronas Yamaha Sepang Racing Team. Figure emblématique de Yamaha, il rejoindra l'année prochaine Maverick Viñales afin de courir deux saisons à ses côtés.

Un succès fulgurant

Connu pour ses exploits, Fabio Quartararo est devenu en 2013 le plus jeune pilote à remporter la CEV Moto3. Étant en avance sur son âge, il décide de s'attaquer directement au Championnat du Monde mais se voit refuser l'accès à cause de la réglementation. Sachant qu'il faut avoir au minimum 16 ans, il décide de concourir une seconde fois à la CEV Moto3 dans le but de conserver son titre. Un pari gagné pour le jeune Français puisqu'il remporte une nouvelle fois la première place au guidon de sa Honda.

Voyant le succès fulgurant de Quartararo, la HRC décide de lever la réglementation en vigueur de l'âge minimum requis pour conquérir. En 2015, Fabio enchaîne les prouesses en terminant sur le podium dès son 2nd Grand Prix ou en allant chercher la pole lors du Grand Prix d'Espagne où il termine en 4ème position. Fabio est alors surnommé El principito (Le Petit Prince en espagnol).

En 2016, Fabio délaisse sa Honda en s'offrant une nouvelle KTM. Une puissante machine fidèle aux couleurs de l'équipe Lepoard Racing. Néanmoins, le jeune pilote peine à dompter sa nouvelle acquisition en finissant en 13ème position. Un coup dur qui ne sera ni plus ni moins un tremplin pour le jeune El Diablo.

En 2017, le voilà aux côté de la prestigieuse Sito Pons pour disputer la Moto2. Une période compliqué où le jeune pilote se cherche et semble avoir atteint ses limites. À l'issue de la saison, il obtient à trois reprise la 7ème place au Qatar, en Malaisie et en Catalogne.

Un coup dur pour le jeune Français qui décide de rejoindre par la suite la Team Speed Racing. En remplaçant son prédécesseur Simone Corsi, Quartararo prend peu à peu ses marques et empoche une belle victoire en Catalogne. L'occasion pour Fabio de se revigorer et entamer une seconde course aux Pays-Bas où il décroche la seconde place. Néanmoins, ses efforts ne seront pas à la hauteur de ses ambitions puisqu'il peinera à se positionner dans le Top 10 à la fin de la saison.  

Un pilote de renom

La fin de l'année 2018 marque un tournant dans la carrière du jeune prodige. Repéré par Yamaha, il rejoint officiellement la catégorie MotoGP pour l'année suivante. Fabio Quartararo adhère à la célèbre Petronas Yamaha Sepang Racing Team. L'aube d'un nouveau départ qui s'accompagne d'une redoutable Yamaha YZR-M1 satellite. Fabio Quartararo frôle la victoire à plusieurs reprises et décroche le titre de Rookie pour ses exploits durant la saison.

Pour cette année, le jeune Français est déjà optimiste comme il l'a expliqué au cours d'une interview : « Je suis ravi que mon management soit parvenu à cet accord. Ça n’était pas évident, mais j’ai désormais une idée claire de ce que sera mon avenir ces trois prochaines années ; ce qui me réjouit.» 

El diablo entend bien faire ses preuves au guidon d'une puissante Yamaha M1 Factory Spec. Une machine connue pour ses prouesses en circuit équivalente à celle de Valentino Rossi et Maverick Viñales. L’année prochaine, Fabio Quartararo rejoindra le jeune pilote espagnol afin de courir deux saisons à ses côtés. 

Vous l'aurez compris, Quartararo est déjà convaincu par ce nouveau défi qui semble être à la hauteur de ses convictions : « Je vais travailler dur, comme l’an passé. En tout cas je suis extrêmement motivé. La trêve hivernale me paraît interminable. J’ai vraiment hâte d’être à Sepang pour piloter ma nouvelle M1 et revoir mon équipe. J’aimerais remercier Yamaha Motor Co, ainsi que le team Petronas Yamaha, qui m’a permis d’accéder au MotoGP™. Je vais tout faire pour les rendre fiers. »

Pour le moment, nous sommes convaincu que Fabio nous surprendra une nouvelle fois dans les prochains mois.

Vous êtes fan de ce pilote ? Retrouvez l'ensemble de la collection Petronas !

Ajouter un commentaire

 (avec http://)